International
URL courte
17526
S'abonner

Il importe d'arrêter l'opération militaire à Afrine et la confrontation entre les parties prises dans l'engrenage du conflit syrien, selon le porte-parole du secrétaire général de l'Onu, Stéphane Dujarric.

Les Nations unies appellent à cesser l'opération militaire à Afrine et à empêcher la confrontation entre les parties du conflit syrien, a déclaré ce mardi le porte-parole du secrétaire général de l'Onu, Stéphane Dujarric.

«Il importe d'arrêter ces opérations militaires. Plus il y a de combats, moins nous avons accès à ceux qui ont besoin d'aide. Qu'ils aient été déplacés suite aux affrontements dans le secteur d'Afrine ou dans la Ghouta orientale. Chaque nouveau jour de combats apporte de nouvelles souffrances. Chaque nouveau jour de combats augmente le risque de confrontation entre les différentes forces impliquées dans le conflit», a-t-il indiqué en commentant, lors d'une conférence de presse, l'aggravation de la situation à Afrine.

Une source au sein des milices syriennes avait précédemment annoncé à Sputnik que les miliciens entrés à Afrine étaient prêts à affronter l'armée turque. Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré un peu plus tard que les milices syriennes avaient abandonné Afrine suite aux tirs de l'artillerie turque.

L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes.

Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
Kurdes, opération militaire, Rameau d'olivier, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Sputnik, ONU, Stéphane Dujarric, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Ghouta orientale, Moscou, Afrine (Syrie), Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik