Ecoutez Radio Sputnik
    Des fusils d'assaut M-16

    Les armes livrées par les USA à l’opposition syrienne désormais vendues sur internet

    © AP Photo / Sakchai Lalit
    International
    URL courte
    26449

    Des terroristes déployés dans le nord de la Syrie vendent sur internet des fusils d’assaut M-16 fabriqués aux États-Unis et fournis à la soi-disant opposition modérée en Syrie, selon CNN.

    CNN a annoncé mardi que ses journalistes ont contacté via Telegram un habitant d'Idlib en se faisant passer pour des acheteurs cherchant à se procurer des armes. La personne contactée leur a proposé des fusils, des lance-grenades, des mitrailleuses, des viseurs optiques et des gilets pare-balles, ainsi que ses services de passeur pour entrer illégalement sur le territoire syrien ou en sortir. Les journalistes ont prêté une attention particulière aux fusils M-16, dont les numéros de série attestent qu'ils ont été fabriqués par une filiale de la société FN Manufacturing, implantée en Caroline du Sud.

    Selon CNN, les fusils en question ont été livrés par les États-Unis au groupe Division-30, formé par le Pentagone en 2015 afin de soutenir l'opposition syrienne modérée et combattre Daech. Toujours selon CNN, le groupe en question a été attaqué par Al-Qaïda lors d'une tentative de faire entrer un convoi d'armes en Syrie et a été dissout par la suite.

    CNN n'est pas parvenu à obtenir de commentaires sur les ventes en ligne de ces fusils auprès du Commandement central (CENTCOM) des forces armées américaines responsable pour les livraisons d'armes à l'«opposition modérée» en Syrie.

    Telegram a pour sa part assuré qu'il bloquait sur-le-champ les chats impliqués dans les discussions sur les ventes d'armes illégales.

    En octobre dernier, le général Ali al-Ali, chef du département opérationnel principal de l'armée syrienne, a présenté aux journalistes les armes saisies aux terroristes en Syrie. Le général a affirmé que les États-Unis ne fournissaient pas d'armes à «l'opposition modérée», mais à Daech et à d'autres groupes radicaux.

    Ali al-Ali a également déclaré aux journalistes que dans la période du 5 juin au 15 septembre 2017, les États-Unis avaient fourni aux terroristes en Syrie plus de 1.400 camions chargés d'armes et de matériels de guerre, au lieu de les envoyer aux représentants de l'opposition modérée, comme les autorités américaines l'avaient affirmées auparavant.

    Lire aussi:

    Daech, destinataire final des armes US livrées en Syrie?
    Militaires russes attaqués en Syrie: des assaillants auraient reçu des armes de la France
    Comment des tonnes d'armes occidentales se sont retrouvées entre les mains de Daech
    Tags:
    opposition modérée, armes à feu, Daech, CENTCOM, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik