Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov: les autorités syriennes doivent dialoguer avec les Kurdes

    © Sputnik . Grigoriy Sisoev
    International
    URL courte
    6261

    La Russie appelle tous les acteurs internationaux, surtout ceux qui sont présents en Syrie à entamer un dialogue avec Damas et les autorités syriennes à dialoguer avec les Kurdes, selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Les autorités syriennes devraient veiller sur le respect de la souveraineté de leur pays et dialoguer avec les Kurdes, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une rencontre à Ljubljana avec son homologue slovène Karl Erjavec.

    «Le gouvernement syrien doit se guider sur le principe de la souveraineté de l'ensemble du territoire de son pays. Cela signifie qu'il faut dialoguer avec tous les représentants des groupes ethniques et confessionnels, y compris avec les Kurdes», a indiqué M.Lavrov.

    Selon le ministre russe, le dialogue permettra d'arrêter l'effusion de sang en Syrie et de garantir le respect des intérêts de ses voisins.

    D'autre part, tous les acteurs internationaux, surtout ceux qui sont présents en Syrie devraient entamer un dialogue avec Damas «dans le cadre du principe de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie». Les efforts de Washington visant à séparer les Kurdes du reste de la Syrie n'aident pas à régler la situation dans ce pays, d'après lui.

    Commentant la situation à Afrine, dans le nord-ouest du pays, M.Lavrov a estimé que tous les groupes confessionnels et ethniques devaient respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

    «Le fait qu'une partie des Kurdes syriens aient récemment proclamé leur autonomie n'a pas contribué au règlement de la situation. Les actions entreprises par les États-Unis et par la coalition qu'ils dirigent pour conforter ces tendances, soutenir les aspirations kurdes à l'autonomie et même œuvrer pour la mise en place d'organes de pouvoir dans les localités ouvertement présentées comme insoumises à Damas, n'ont pas contribué au règlement de la situation», a ajouté le ministre russe.

    En mars 2016, plusieurs organisations kurdes ont proclamé la création du Système fédéral démocratique de Syrie du Nord (Rojava) sur le territoire non contrôlé par Damas près de la frontière syrienne avec la Turquie. Les autorités syriennes n'ont pas reconnu cette entité. Le Kurdistan syrien compte quelque 4,6 millions d'habitants dont 2,5 millions de Kurdes.

    Tags:
    dialogue, Kurdes, Karl Erjavec, Sergueï Lavrov, Ljubljana, Kurdistan syrien, Slovénie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik