Ecoutez Radio Sputnik
    Deraa

    Damas et Deraa pilonnées par des extrémistes, au moins 13 blessés

    © REUTERS / Alaa Al-Faqir
    International
    URL courte
    5215

    Les zones résidentielles de la capitale syrienne ont de nouveau essuyé des tirs mercredi, au moins deux personnes blessées ont été hospitalisées. En outre, 11 personnes ont été blessées dans un pilonnage contre la ville de Deraa, dans le sud du pays, selon l'agence Sana.

    Des groupes armés ont de nouveau violé la trêve mercredi en tirant aux mortiers sur les quartiers du centre de Damas. Deux personnes ont été blessées et ont été transférées à l'hôpital, a précisé l'agence syrienne Sana. Des obus ont explosé sur la place Sebaa Bakhrat et le boulevard Abu Rummaneh, où plusieurs immeubles, y compris résidentiels, ont été endommagés, a appris l'agence des forces de police de la ville.

    Des radicaux ont en outre pilonné des quartiers contrôlés par les forces gouvernementales dans la ville de Deraa (sud de la Syrie), faisant 11 blessés, selon les premières informations.

    Mardi, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a affirmé avoir vécu une attaque de groupes radicaux, qui a fait plusieurs blessés parmi la population civile. L'attaque n'a pas fait de blessés parmi les militaires russes.

    Plus tôt dans la journée de mardi, une source au sein de la police de Damas a affirmé à Sputnik que le centre de Damas, partie historique de la ville, a essuyé des tirs depuis dimanche. Dans l'après-midi, les pilonnages des groupes radicaux ont fait au moins cinq morts et une vingtaine de blessés civils, selon la source.

    Lire aussi:

    Le Centre russe en Syrie, cible d'une violente attaque des groupes radicaux
    Les radicaux de Jaych al-Islam exécutent des civils qui protestent dans la Ghouta
    Damas et sa banlieue pilonnés, plus de 20 blessés
    Tags:
    extrémistes, blessés, pilonnage, Deraa, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik