International
URL courte
33482
S'abonner

Les projets du dirigeant américain Donald Trump visant à accroître le potentiel militaire des États-Unis pourraient se retrouver menacés à cause de la baisse du nombre d’Américains aptes au service militaire du fait de leur état de santé, écrit le Politico.

Les projets de développement militaire prônés par l'administration de Donald Trump risquent d'être entravés avant même qu'ils ne commencent en raison du nombre décroissant de jeunes Américains aptes à servir, annonce le Politico.

Ainsi, selon le média se référant aux données du gouvernement, près des trois quarts des Américains âgés de 17 à 24 ans ne sont pas admissibles à l'armée en raison de l'obésité, d'autres problèmes de santé, d'antécédents criminels ou d'un manque d'éducation.

«Nous avons tous dans notre esprit l'image de ce solide citoyen américain capable de tout faire. Cette image que nous avons dans nos têtes n'est plus exacte», a déclaré le retraité de l'Armée de Terre Tom Spoehr, dans une interview au Politico.

D'après lui, le pourcentage de personnes en surpoids ou obèses aux États-Unis est monté en flèche au cours des 15 dernières années.

«L'asthme est en hausse, les taux d'obtention d'un diplôme d'études secondaires sont tout juste acceptables et dans certaines grandes villes, ils sont misérables. La criminalité ne disparaît pas non plus. Nous devons faire face au fait que ces choses s'aggravent dans certains cas», a-t-il ajouté.

Comme l'indique le Politico, le nouveau budget militaire des États-Unis envisage l'augmentation du nombre des effectifs de l'armée américaine de 56.000 à l'horizon 2023. Néanmoins, à en croire le média, le Pentagone aura du mal à recruter.

Par ailleurs, M.Spoehr rappelle qu'en 2009, l'armée américaine avait déjà essayé de recruter plus en baissant les critères de sélection ce qui avait été à l'origine du fait que des individus au passé criminel avaient pu effectuer leur service militaire, avec pour conséquence qu'ils violaient plus souvent la discipline.

Le Pentagone sera obligé d'augmenter le financement plus que prévu initialement pour pouvoir motiver assez de jeunes à faire leur service militaire, conclut le média.

Quand l’obésité pourrait couper court aux ambitions militaires de Trump
© Sputnik

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
gouvernement, surpoids, militaires, obésité, armée, Pentagone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook