International
URL courte
132316
S'abonner

L’information sur l’entrée des forces gouvernementales syriennes dans les quartiers d’Alep contrôlés par les Unités kurdes de protection du peuple (YPG) a été commentée pour Sputnik par le porte-parole du Parti kurde de l’union démocratique.

Dans un entretien à Sputnik, Hevin Kasso, porte-parole du Parti de l'union démocratique (PYD), a démenti l'information sur le déploiement des forces gouvernementales syriennes dans les quartiers d'Alep se trouvant sous le contrôle des Unité de protection du peuple (YPG).

«L'information d'après laquelle les YPG ont placé sous le contrôle de l'armée gouvernementale syrienne plusieurs quartiers d'Alep ne correspond pas à la réalité. Nous n'avons rien placé et n'avons rien cédé. Cependant, des négociations ont eu lieu entre nous et l'armée syrienne qui ont abouti à certains accords. Les postes de passage seront contrôlés par les forces des YPG de concert avec l'armée syrienne. Les forces gouvernementales syriennes effectueront la coordination avec les YPG sur les territoires contrôlés par les YPG. Dans cette situation il n'y a rien de secret, tout se passe ouvertement», a révélé M.Kasso.

Il a annoncé que 8 quartiers d'Alep-Est se trouvaient sous le contrôle des YPG dont Mustambasha, Bihedini, Sheh Hidir, Sheh Feris, Hiluk et Heyderiye.

Lire aussi:

Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Tags:
armée, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik