Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats américains

    Exercices US en Norvège: préparatifs à un conflit hivernal avec Moscou et Pyongyang?

    © AP Photo / Mindaugas Kulbis
    International
    URL courte
    17637

    Lors de manœuvres en Norvège, des combattants du Corps des Marines des États-Unis se sont préparés à un conflit avec la Russie et la Corée du Nord dans des conditions météorologiques qui rappellent celles qui règnent en hiver dans ces deux pays, indique le magazine Defense News.

    Des unités du Corps des Marines des États-Unis se sont préparées dans des conditions météorologiques extrêmes à une confrontation hypothétique avec la Russie et la Corée du Nord, annonce l'hebdomadaire américain Defense News.

    L'année dernière, près de 600 marines ont pris part à des entraînements spéciaux en Norvège. Ils ont appris à éviter que leurs armes et leurs matériels militaires ne grippent et que leurs moyens de communication ne tombent en panne. En plus, on leur a expliqué comment s'habiller, faire chauffer de l'eau potable et manger correctement pour ne pas connaître de déperditions de chaleur.

    «Lors de leurs entraînements, les marines doivent toujours se rappeler qu'un conflit sérieux dans telles conditions leur demandera plus qu'ils n'ont jamais fait. Ils doivent être dans un état physique et psychologique optimal, ils ont besoin d'avoir un esprit fort», a déclaré le général Robert Neller, commandant du Corps des Marines.

    Cela étant, ces efforts pourraient être insuffisants pour dominer un adversaire potentiel parce que tout le personnel du Corps des Marines n'a eu la possibilité de se préparer à une bataille qui aurait lieu en hiver, indique l'hebdomadaire.

    Ces manœuvres en Norvège ont aussi une connotation politique:

    «La présence du Corps [des Marines des États-Unis, ndlr] sur la base de la rotation [des hommes participants aux exercices, ndrl] est un signal important donné à la Russie que la région est sur le radar de l'Amérique. Cela n'est pas en soi un facteur de dissuasion, mais les États-Unis expriment ainsi leurs intentions de protéger leur allié au Nord de l'Europe», estime Magnus Nordenman, directeur de l'Initiative de sécurité transatlantique au sein du Conseil de l'Atlantique nord.

    Pour la dernière fois, des combattants du Corps des Marines des États-Unis ont participé à des combats dans les conditions hivernales rudes en 1950 lors de la bataille du réservoir de Chosin durant laquelle sept mille soldats américains sont morts de froid.

    Aujourd'hui, le commandement militaire américain redoute que cette situation ne se répète. Un conflit potentiel en Russie ou en Corée du Nord leur semble un cauchemar des points de vue tactique et logistique, il leur promet des pertes plus importantes que lors des opérations au Proche-Orient et dans d'autres régions où le climat est plus chaud que dans ces deux pays, constate Defense News.

    Lire aussi:

    Comment les sous-marins «trous noirs» de la Corée du Nord menacent les États-Unis
    Les USA se préparent-ils à une guerre contre la Russie?
    La Marine US reconnaît sa vulnérabilité face à la Russie et à la Chine
    Tags:
    conflit, militaires, climat, exercices militaires, guerre de Corée (1950-1953), US Marine Corps, Norvège, Corée du Nord, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik