Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Armer les enseignants? Trump précise sa proposition

    © REUTERS / Win McNamee/Pool
    International
    URL courte
    1614

    Donald Trump a commenté sa proposition d’autoriser le port d’arme dissimulé aux professeurs à des fins de défense contre les attaques suite à la tuerie en Floride qui a coûté la vie à 17 lycéens.

    Le dirigeant américain a mis des points sur les «i» concernant sa proposition d'armer les enseignants pour renforcer la sécurité dans les établissements scolaires aux États-Unis.

    «Je n'ai jamais dit "donner des armes à feu aux enseignants" comme cela a été dit sur Fake News CNN et NBC. Ce que j'ai dit, c'est d'examiner la possibilité de donner "des armes qui seront gardées secrètement aux enseignements sachant les utiliser avec une expérience militaire ou avec une formations spéciale, juste aux meilleurs», a-t-il écrit sur Twitter.

    ​Selon lui, environ 20% d'enseignants seraient capables d'ouvrir le feu si «un fou sauvage vient à l'école avec des mauvaises intentions».

    «Des enseignants hautement qualifiés auraient également un effet dissuasif sur les lâches qui agissent ainsi. Beaucoup plus efficaces et à moindre coût que les gardes. Une école "sans armes" est un aimant pour les personnes malintentionnées. Les attaques finiraient!», a-t-il ajouté.

    Les débats concernant le contrôle de la circulation des armes aux États-Unis ont été relancés avec une force nouvelle par la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride. Donald Trump a alors proposé d'autoriser le port d'armes dissimulé aux professeurs à des fins de défense contre les attaques.

    Le Président américain a promis d'introduire des règles de contrôle «très rigoureuses» concernant les demandes d'acquisition d'armes.

    Aux États-Unis, le droit de port d'armes est garanti par le second amendement à la Constitution. Un lobby influent s'oppose à toute nouvelle restriction relative à l'acquisition des armes. Néanmoins, selon des sondages, la majorité écrasante des Américains se prononce pour le durcissement des règles de contrôle.

    À l'heure actuelle, le casier judiciaire, une maladie psychique et d'autres facteurs peuvent empêcher d'acquérir une arme, mais le système a de nombreuses failles. Au cours de sa campagne électorale, Donald Trump s'était opposé aux restrictions concernant la possession d'armes.

    Lire aussi:

    Adieu, les armes! Les emojis revolver font place aux pistolets à eau (images)
    Trump menace de priver de licence les médias qui diffusent des fakes
    Ce que l’on sait au lendemain de la 18e fusillade de l’année dans une école US
    Tags:
    sécurité, armements, enseignant, fusillade, armes à feu, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik