International
URL courte
9020
S'abonner

A Séoul, près de 70 membres du Parti de la liberté de Corée se sont rassemblés devant la résidence présidentielle pour exiger l'annulation de la visite d'un général nord-coréen à Pyeongchang.

Des députés sud-coréens ont protesté vendredi contre la visite du général nord-coréen Kim Yong Chol qui doit diriger la délégation de la RPDC à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang.

Près de 70 membres du Parti de la liberté de Corée (conservateurs) se sont rassemblés vendredi devant la Maison bleue, résidence du Président sud-coréen Moon Jae-in, pour appeler ce dernier à annuler la visite du général.

«Kim Yong Chol est un diabolique criminel de guerre qui a attaqué le Sud (…). Il mérite d'être pendu dans la rue», a lancé le chef de la fraction parlementaire du parti Kim Sung-tae cité par l'AFP.

«Même si les cieux se déchiraient, nous ne pourrions pas permettre à ce criminel odieux, qui doit être coupé en morceaux, d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques», a souligné le député.

En Corée du Sud, Kim Yong Chol est considéré comme l'un des responsables du naufrage de la corvette de la Marine de la République de Corée, le Cheonan, survenu en mars 2010. Le navire transportait 104 marins, dont 46 ont trouvé la mort dans la tragédie.

Selon les conclusions d'une enquête menée par des experts américains et japonais, le navire a été torpillé par les forces nord-coréennes. Pyongyang dément catégoriquement ces conclusions.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Accusé de posséder un «dépôt d’armes» dans le port de Beyrouth, le Hezbollah réagit
Tags:
protestations, JO 2018 de Pyeongchang, Kim Yong Chol, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook