Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    L'ouverture de l'ambassade US à Jérusalem au 70e anniversaire d'Israël, une «provocation»

    © AFP 2018 Menahem Kahana
    International
    URL courte
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)
    10155

    Tandis que le Département d'État américain a confirmé vendredi que l'ambassade des États-Unis à Jérusalem ouvrirait ses portes le 14 mai 2018, le jour du 70e anniversaire de l'État hébreu, le porte-parole du mouvement Hamas, Abdellatif al-Qanoue, l'a qualifiée dans un commentaire à Sputnik de «coup de foudre qui fera exploser la région».

    L'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem coïncidera avec la date du 70e anniversaire de la création de l'Etat d'Israël, le 14 mai 2018, a confirmé le Département d'État vendredi. Le jour est considéré par les Palestiniens et par la plupart des Arabes israéliens comme la veille du début de l'exode palestinien de 1948, ou Nakba.

    «La décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et maintenant de transférer son ambassade à la veille du 70e anniversaire de la Nakba, la purge ethnique d'au moins 418 villages palestiniens et le transfert forcé des deux tiers de notre population, cela démontre la détermination du gouvernement américain à saper le droit international et à provoquer les sentiments du peuple palestinien, des Arabes, des musulmans et des chrétiens du monde entier», a déclaré dans un communiqué le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat.

    Le porte-parole du mouvement Hamas, Abdellatif al-Qanoue, a affirmé à Sputnik que le déplacement de l'ambassade était un «coup de foudre qui fera exploser la région.»

    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a de son côté remercié le Président américain pour la décision.

    Le 6 décembre dernier, les États-Unis ont reconnu Jérusalem en tant que capital d'Israël. Donald Trump a également pris la décision d'y transférer l'ambassade américaine. Le statut de cette ville est l'une des questions les plus épineuses du règlement pacifique de ce conflit au Proche-Orient. Israël occupe la partie est de la ville depuis la guerre des Six Jours en 1967 et insiste toujours sur le fait que Jérusalem est sa «capitale éternelle et indivisible».

    En réponse à la décision de Donald Trump, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté le 21 décembre une résolution dénonçant la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d'Israël. La majorité écrasante de pays-membres de l'Onu (128 États) ont voté pour cette résolution, tandis que seulement neuf pays s'y sont opposés.

    Dossier:
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)

    Lire aussi:

    La Palestine refuse de travailler avec les USA comme seul médiateur face à Israël
    Selon le Président palestinien, l'ambassadeur américain en Israël est un «fils de chien»
    Transférera ou pas? Le Guatemala se prononce sur le transfert de son ambassade à Jérusalem
    Tags:
    ouverture, ambassade, Hamas, Saëb Erakat, Jérusalem, Palestine, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik