International
URL courte
16813
S'abonner

Lancée le 20 janvier sur la région d’Afrine, l’opération turque Rameau d’olivier a emporté la vie de près 200 civils et a fait plus 500 blessés, a appris Sputnik d’une source kurde.

La campagne turque contre Afrine, ce canton kurde dans le nord-est de la Syrie, a déjà coûté la vie à près de 200 civils et fait plus de 500 blessés, a déclaré à Sputnik une source locale.

«En 36 jours d’offensive militaire turque, le nombre de victimes à Afrine a atteint 187 morts et près de 560 blessés», a indiqué l’interlocuteur de l’agence. 

Et de préciser que des batailles acharnées opposant les milices kurdes aux forces tuques se déroulaient près de la localité syrienne de Djenderes.

L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes.
Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Lire aussi:

«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
La Russie a mis au point un test de dépistage du Covid-19 de haute précision
Tags:
Kurdes, victimes, Turquie, Afrine (Syrie), Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook