Ecoutez Radio Sputnik
    La situación de Guta Oriental en Siria

    Les terroristes en Syrie «obligent les troupes gouvernementales à riposter»

    © Sputnik . Мikhail Voskresenski
    International
    URL courte
    6333

    Les groupes armés illégaux dans la Ghouta orientale non seulement empêchent les civils de quitter le territoire sous contrôle des terroristes, mais aussi sape le processus de paix et obligent les troupes gouvernementales à réagir, selon un représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Lors d'un point de presse qui s'est tenu samedi, le général Youri Evtouchenko, représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, a déclaré que les citoyens de la Ghouta orientale restaient piégés sur les territoires sous contrôle des terroristes.

    «Les terroristes du groupe Jaych al-Islam ont bloqué un couloir humanitaire dans la région de la localité d'Al-Wafedin et privent les civils de la possibilité de quitter les territoires sous contrôle des terroristes. Par leurs actions, ils sapent le processus de paix des négociations et obligent les troupes gouvernementales à riposter», a-t-il déclaré.

    Youri Evtouchenko a fait remarquer que le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie les appelait à «arrêter toute action militaire et les provocations armées, de respecter les exigences du mémorandum sur la création des zones de désescalade.»

    Il a par ailleurs rajouté qu'afin que les civils puissent quitter cette région de la Ghouta orientale, on les informait des itinéraires et des règles du passage sécurisé sur le territoire contrôlé par le gouvernement syrien.

    Au cours des 24 dernières heures, 27 obus de mortier et deux roquettes terroristes se sont abattus sur des quartiers de la capitale syrienne et ses environs, faisant quatre morts et une cinquantaine de victimes, a déclaré ce samedi Youri Evtouchenko.

    Lire aussi:

    Une pluie d’une trentaine d’obus et de roquettes sur Damas fait des victimes
    Moscou: aucune arme chimique n'a été utilisée à Douma
    Un civil de la Ghouta informe le Centre russe d’une éventuelle attaque aux gaz toxiques
    Tags:
    couloir humanitaire, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Ghouta orientale, Moscou, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik