International
URL courte
581244
S'abonner

Lors de la conversation téléphonique qu'il a eue avec Emmanuel Macron et Angela Merkel sur le cessez-le-feu en Syrie, Vladimir Poutine a indiqué que la trêve ne s’appliquerait pas aux opérations menées contre les terroristes.

La trêve en Syrie instaurée pour une durée de trente jours ne concernera pas les opérations ayant pour objectif de lutter contre les terroristes, a indiqué le Président russe au cours de l'entretien téléphonique qu'il a eu ce dimanche avec le chef de l'État français et la chancelière allemande, a rapporté le service de presse de Kremlin.

Au cours de cette conversation, le Président russe a informé ses interlocuteurs des mesures concrètes prises par la Russie pour évacuer les populations civiles, leur livrer de l’aide humanitaire, ainsi que fournir une assistance médicale aux habitants de la Syrie.

«En même temps, le fait que la suspension des actions militaires ne s’applique pas aux opérations contre les terroristes» a été particulièrement mis en relief, a indiqué le service de presse de Kremlin.

En outre, toujours selon le service de presse du Kremlin, les interlocuteurs se sont réjouis de leur collaboration qui a rendu possible l’adoption de la résolution 2401.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 24 février à l'unanimité une résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie.

Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
lutte antiterroriste, trêve, Kremlin, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Syrie, France, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook