International
URL courte
10243
S'abonner

En signe de protestation contre des mesures fiscales israéliennes, des responsables chrétiens ont pris la décision de fermer l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

Des responsables chrétiens ont annoncé avoir fermé ce dimanche le site du tombeau du Christ selon la tradition, à savoir l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, pour montrer leur désapprobation à l'égard de nouveaux projets fiscaux du gouvernement d'Israël.

Selon des responsables orthodoxes, les «attaques régulières et sans précédent menées contre les chrétiens en Terre Sainte violent brutalement les droits les plus fondamentaux, ab antiquo (qui existent depuis fort longtemps) et souverains, tout en déchirant le tissu délicat des relations entre la communauté chrétienne et les autorités locales».

«En signe de protestation, nous avons décidé de prendre la mesure sans précédent de fermer l'église du Saint-Sépulcre», ont-ils-annoncé.

Le Saint-Sépulcre a fermé le 25 février pour une durée qui n'a pas été clairement établie. Cette initiative intervient alors que les autorités israéliennes envisagent de créer une collecte d'impôts sur les propriétés des Eglises considérées comme commerciales.

Le Saint-Sépulcre est considéré comme le site le plus saint du christianisme, construit à l'endroit où le corps de Jésus aurait été déposé.

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Trump menacé d’une «épidémie surprise»: la curieuse prémonition de 2017
Tags:
tombeau du Christ, impôt, politique fiscale, église, Jésus-Christ, Jérusalem, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook