International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
171022
S'abonner

La trêve humanitaire d’une durée de 30 jours en Syrie doit également s’étendre à l'enclave kurde d'Afrine, a déclaré Emmanuel Macron à Recep Tayyip Erdogan lors d’une conversation téléphonique.

Le cessez-le-feu en Syrie, prévu dans le cadre de la résolution de l'Onu, doit concerner tout le territoire syrien incluant Afrine, a souligné le chef de l'État français à son homologue turc lors d'un entretien téléphonique, selon un communiqué de l'Élysée.

Emmanuel Macron a notamment souligné que la «trêve humanitaire s'appliquait à l'ensemble du territoire syrien, y compris à Afrine».

En outre, selon le Président français, cette mesure doit «être mise en œuvre partout et par tous sans délai pour enrayer l'engrenage de la violence en cours susceptible de mener à une déflagration régionale et d'éloigner toute perspective de règlement politique».

Le 25 février, le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a déclaré que la résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie n'aurait aucune répercussion sur l'opération menée par l'armée turque dans le canton d'Afrine, cette dernière «visant les terroristes».

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté samedi à l'unanimité une résolution ayant pour objectif d’établir un cessez-le-feu humanitaire de 30 jours sur le sol syrien. Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Tags:
résolution antirusse, trêve, cessez-le-feu, ONU, Emmanuel Macron, Afrine (Syrie), Syrie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook