International
URL courte
12310
S'abonner

La Russie a suggéré que des couloirs humanitaires soient ouverts dans la zone d’al-Tanf, où se trouve un camp de réfugiés contrôlé par les États-Unis, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Moscou propose d’établir des couloirs humanitaires dans la zone du camp de réfugiés d’el-Rukban, sous contrôle des troupes américaines, a déclaré ce lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Selon le ministre, la Ghouta orientale n’est pas le seul foyer de tension contre les civils et les réfugiés. A al-Tanf, de la même manière, il y a un camp contrôlé par les militaires américains.

«Nous proposons d’y établir les mêmes couloirs humanitaires, des trêves humanitaires dans la zone d’al-Tanf et d’el-Rukban, pour que les populations civiles puissent retourner librement chez elles et entamer une vie pacifique.»

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 24 février à l'unanimité une résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie.

Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

Lire aussi:

Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Le frère d’un des émeutiers du Capitole avait dirigé le service de sécurité de Michelle Obama
Deuxième nuit d'émeutes aux Pays-Bas après l'imposition du couvre-feu - images
Tags:
couloir humanitaire, trêve, Sergueï Choïgou, Rukban, Al-Tanf, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook