Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations contre l'AfD

    Turcs d’Allemagne: «conjuguer les efforts pour combattre le populisme et le fascisme»

    © REUTERS / Thilo Schmuelgen
    International
    URL courte
    5210

    L’un des élus du parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD) a qualifié les Turcs de «marchands de cumin» et de «chameliers» qui feraient bien de retourner chez eux. On entend régulièrement ces propos qui n’étonnent plus personne, a déclaré à Sputnik Bekir Yılmaz, président de la communauté turque de Berlin.

    L'Alternative pour l'Allemagne (AfD) n'est qu'une branche du mouvement «islamophobe» en Europe, notamment en Autriche, aux Pays-Bas et en France, a indiqué le chef de la diaspora turque berlinoise Bekir Yilmaz dans un entretien accordé à Sputnik.

    «En Europe, l'islam est souvent présenté comme un épouvantail et des insultes contre l'islam et les musulmans sont proférées du matin ou soir. […] Pour nous, cette situation est parfaitement immorale», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que l'Alternative pour l'Allemagne était de plus en plus soutenue dans le pays.

    «Selon les récents sondages, le soutien apporté à l'AfD est pratiquement égal à celui, dont bénéficie le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). Avec la hausse du chômage et la dégradation du système éducatif, il devient plus facile aux politiciens de manipuler la société, en exploitant pour cela les craintes et les superstitions de cette dernière», a estimé M.Yilmaz.

    Et de prévenir que la situation actuelle en Allemagne attisait les états d'esprit antiturcs et antimusulmans.

    «Il faut lancer une campagne totale contre l'islamophobie et la turcophobie. Il faut conjuguer les efforts pour combattre le populisme et le fascisme. […] J'ai bien l'impression que nous n'ayons toujours pas compris à quel point cette situation est grave, voire dangereuse», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Répondant aux critiques des représentants de la Communauté turque d'Allemagne (TGB), André Poggenburg, chef du groupe des députés de l'AfD du Land de Saxe-Anhalt, a déclaré que ces «marchands de cumin» et «chameliers» qui étaient eux-mêmes responsables du génocide d'un million et demi d'Arméniens sous l'Empire ottoman devraient retourner chez eux, de l'autre côté du Bosphore, au lieu d'apprendre aux Allemands quoi que ce soit sur l'histoire et la patrie. La TGB a porté plainte contre l'AfD pour «incitation à la haine».

    Lire aussi:

    Alexander Gauland: «Tôt ou tard, l'Occident se fera à l’idée d’une Crimée russe»
    Une alternative pour l’Allemagne?
    «L’afflux migratoire ne résoudra pas les problèmes de l’Allemagne»
    Tags:
    haine, plainte, islamophobie, fascisme, populisme, communauté, Communauté turque d'Allemagne (TGB), Parti social-démocrate allemand (SPD), Sputnik, Alternative pour l'Allemagne (AfD, parti populiste allemand), André Poggenburg, Bekir Yilmaz, Saxe-Anhalt, Bosphore, Pays-Bas, Autriche, France, Europe, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik