International
URL courte
7231
S'abonner

L’objectif des attaques de la presse relatives à la saisie de 389 kilogrammes de cocaïne dans un bâtiment de l'ambassade russe en Argentine est de ternir le travail de la représentation diplomatique russe, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Le coup médiatique sur la saisie d'un lot de cocaïne dans un bâtiment de l'ambassade russe à Buenos Aires a pour but de jeter des doutes sur le fonctionnement de la mission russe en Argentine, a annoncé Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères.

«Ces attaques sur différents aspects de cette affaire, qui ont eu lieu ce week-end, ont, à mon avis, pour but de détourner l'attention des questions d'importance et de jeter l'ombre sur le travail qui a été entrepris dans cette affaire compliquée et peu commune», a souligné M.Riabkov.

Les structures de l'ordre russes et argentines ont assuré le succès d'une opération commune qui a coupé court à la livraison d'un lot de cocaïne sur le marché européen, avait auparavant annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Le ministère a confirmé que le chargement en question avait été découvert, prêt à être expédié, en décembre 2016 dans un bâtiment auxiliaire servant d'école et de résidence appartenant à l'ambassade de Russie à Buenos Aires.

Les suspects, citoyens des deux pays, ont été arrêtés et mis en examen. Le dossier sera remis à la justice.

En outre, le ministère russe a fait remarquer qu'il était étonné de la couverture du sujet par les «experts».

«Certains en sont arrivés à affirmer que ce cas jetait une ombre sur notre représentation diplomatique. Or, c'est justement le contraire, car le succès de cette opération a été garanti par les efforts efficaces de l'ambassadeur et du personnel diplomatique russes.»

Lire aussi:

Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Le Covid-19 est une «répétition de guerre biologique», selon un docteur émérite russe
Tags:
livraisons, saisie, cocaïne, drogue, Sergueï Riabkov, Buenos Aires, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook