Ecoutez Radio Sputnik
    U.S. President Donald Trump delivers his first State of the Union address to a joint session of Congress inside the House Chamber on Capitol Hill in Washington, U.S., January 30, 2018

    La Corée du Nord veut parler? Trump répond

    © REUTERS / Win McNamee/Pool
    International
    URL courte
    15243

    Le Président américain a commenté le message transmis par les autorités sud-coréennes selon lequel Pyongyang était prêt à négocier avec Washington

    Le Président américain, Donald Trump, s’est déclaré prêt pour des négociations avec la Corée du Nord, en soulignant toutefois que ce serait à des «conditions convenables».

    «La Corée du Nord veut parler et nous aussi nous le voulons. Mais à des conditions convenables», a-t-il déclaré aux journalistes.

    «On verra», a ajouté le Président.

    Les autorités nord-coréennes se sont dit prêtes dimanche à négocier avec Washington, d'après l'administration sud-coréenne. Le même jour, l'agence nord-coréenne KCNA a diffusé un communiqué du ministère des Affaires étrangères dans lequel Pyongyang accuse les États-Unis de déstabiliser la situation sur la péninsule par leurs sanctions d'envergure.

    Donald Trump a annoncé vendredi de nouvelles sanctions contre 50 sociétés de transport maritime. Ces mesures visent un individu, 27 entités et 28 navires localisés ou enregistrés en Corée du Nord, en Chine, à Singapour, à Taïwan, à Hong Kong, aux Iles Marshall, en Tanzanie, au Panama et aux Comores. L'administration américaine avait précédemment annoncé que ce nouveau train de sanctions était «le plus sérieux jamais imposé à la Corée du Nord».

    Lire aussi:

    Négociations Washington-Pyongyang: les USA précisent leur préalable
    La Corée du Nord se dit prête à négocier avec les États-Unis
    Le représentant spécial US auprès de la Corée du Nord annonce sa démission
    Tags:
    négociations, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik