Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale

    Ghouta orientale: des terroristes auraient utilisé des armes US contre l'armée syrienne

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    11235

    Des groupes terroristes auraient déployé des armes fabriquées aux États-Unis pour attaquer les troupes gouvernementales syriennes dans la Ghouta orientale, relate l'agence Fars news.

    Des terroristes de Hayat Tahrir al-Cham auraient eu recours à des armes produites aux États-Unis contre les militaires syriens dans la Ghouta orientale, banlieue est de Damas, signale l'agence iranienne Fars news.

    Ainsi, selon le média, un bulldozer appartenant à l'armée syrienne aurait été touché par un missile TOW fabriqué aux États-Unis et lancé depuis Harasta, ville située dans la Ghouta orientale.

    Cette attaque serait intervenue alors que le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté samedi à l'unanimité une résolution ayant pour objectif d'établir un cessez-le-feu humanitaire de 30 jours sur le sol syrien.

    Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

    Plus tôt dans la journée de lundi, le chef du Centre russe pour la réconciliation des partie en conflit, Youri Evtouchenko, a pointé que le pilonnage de la capitale syrienne depuis la Ghouta orientale, occupée par des formations armées illicites se poursuivait — 228 projectiles se sont abattus sur Damas en une semaine.

    Lire aussi:

    Moscou: l’opération contre-terroriste dans la Goutha orientale touche à sa fin
    Moscou: les extrémistes profitent de la trêve humanitaire pour avancer dans la Ghouta
    Moscou appelle à ne pas blanchir les terroristes de la Ghouta
    Tags:
    armements, Hayat Tahrir al-Cham, Fars, armée gouvernementale syrienne, ONU, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik