International
URL courte
17358
S'abonner

Qui n’aspire pas à recevoir régulièrement de l’argent sans rien faire? Un réfugié syrien, qui vit en Allemagne tout en bénéficiant des avantages sociaux, a réalisé le rêve de tout tire-au-flanc.

Un réfugié syrien d'Alep, Ahmed, qui s'est installé en Allemagne avec ses deux femmes et ses six enfants, mène la belle vie sans travailler grâce à une allocation de l'État, relate un film documentaire tourné par The Spiegel TV.

L'homme est arrivé à Pinneberg, ville située dans le nord de l'Allemagne en 2015. En dépit du fait que la polygamie est interdite sur le sol syrien, Ahmed a reçu la permission d'emmener sa deuxième femme, parce qu'elle est la mère de ses quatre enfants.

Le réfugié a également une troisième femme qui habite toujours en Syrie. Il plaisante sur son besoin d'une maison plus spacieuse pour qu'elle puisse le rejoindre. Celle où sa famille vit actuellement est de deux étages, Ahmed en a bénéficié gratuitement.

«Ici, on est soutenu. On reçoit des avantages sociaux, on nous a donné une maison. Merci, Mme Merkel. C'est la seule personne qui a montré de la compassion envers les Syriens. Je suis également reconnaissant envers les Allemands qui font preuve de compassion vis-à-vis de notre peuple», a souligné l'homme.

Ahmed ne travaille pas et n'entend pas le faire parce que, selon lui, il a assez d'argent pour mener une vie aisée.

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
L’Allemagne «préoccupée» par le sort de la société civile en Russie: Moscou répond
Tags:
polygamie, réfugiés, Angela Merkel, Alep, Syrie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook