International
URL courte
12213
S'abonner

Le Président nord-coréen et son prédécesseur et paternel auraient utilisé de faux passeports brésiliens pour obtenir des visas pour des pays occidentaux, selon une enquête de Reuters.

L'agence Reuters a publié des photocopies de deux passeports brésiliens qui auraient appartenu à l'actuel président nord-coréen Kim Jong-un et à son père et prédécesseur Kim Jong-il, décédé en 2011.

​Les deux hommes auraient utilisé frauduleusement des passeports brésiliens pour demander des visas d'entrée dans des pays occidentaux dans les années 1990, indique Reuters, se référant à cinq sources au sein de structures de sécurité en Europe occidentale.

Les personnes représentées sur les photos ressemblent en effet aux deux leaders du Nord. Mais les noms indiqués sur les passeports sont Josef Pwag et Ijong Tchoi.
L'ambassade nord-coréenne au Brésil s'est refusée à tout commentaire. Le ministère brésilien des Affaires étrangères a pour sa part déclaré qu'il enquêtait sur cette affaire.

Les deux passeports brésiliens auraient été utilisés pour demander des visas dans au moins deux pays occidentaux, selon les sources de Reuters. On ignore cependant si les visas ont été délivrés.

Le journal japonais Yomiuri Shimbun avait déjà rapporté en 2011 que Jong-un avait visité Tokyo dans son enfance, en 1991, en utilisant un passeport brésilien, rappelle l'agence.

Ces photocopies témoigneraient des tentatives de la famille au pouvoir en Corée du Nord de se réserver une issue de secours, selon une source de sécurité.

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Concurrent de Tesla? Ce constructeur propose une voiture électrique à moins de 4.000 euros
Tags:
passeport, Kim Jong-un, Kim Jong-il, Brésil, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook