Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale

    Ghouta orientale: les civils demandent massivement à être évacués, selon la Défense russe

    © AP Photo / Save the Children
    International
    URL courte
    6151

    Les défenseurs des droits de l’Homme reçoivent massivement des demandes d'habitants de la Ghouta orientale souhaitant quitter la zone contrôlée par les terroristes, selon le ministère russe de la Défense.

    Les civils de la Ghouta orientale demandent massivement aux organisations de défense des droits de l'Homme syriennes de les aider à quitter les territoires occupés par les terroristes, a indiqué aux journalistes Vladimir Zolotoukhine, représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    La troisième «pause humanitaire» est entrée en vigueur dans la région jeudi matin.

    Les terroristes continuent à tirer au mortier sur le couloir humanitaire dans la localité de Muhayam-al-Wafedin, selon le général russe.

    Les autorités syriennes, épaulées par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, ont mis en place à Muhayam-al-Wafedin les conditions nécessaires pour accueillir les civils passant par le seul couloir humanitaire entre Damas et la Ghouta orientale.

    La police militaire russe et des militaires de l'armée syrienne se tiennent sur place. Des bus pour le transport des réfugiés ainsi que des postes médicaux ont également été déployés.

    Cependant, aucun civil n'a pu quitter la Ghouta orientale en deux jours en raison des tirs de mortier réguliers de la part des terroristes.

    Une pause humanitaire quotidienne entre 9h00 et 14h00, heures locales, a été décrétée dans la Ghouta orientale, près de Damas, à partir du 27 février, à la demande du Président russe.

    Lire aussi:

    Les combattants pilonnent de nouveau le couloir humanitaire dans la Ghouta
    Kremlin: Damas et Moscou font tout pour débloquer la situation dans la Ghouta
    Le camp prêt à accueillir les civils de la Ghouta orientale vu de l’intérieur (vidéo)
    Tags:
    évacuation, Syrie, Ghouta orientale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik