Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale

    Ghouta orientale: les terroristes confisquent les laissez-passer des civils

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    8325

    Dans la Ghouta orientale les terroristes fouillent les civils à la recherche des tracts qui font office de laissez-passer pour les couloirs humanitaires, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Dans la Ghouta orientale, les terroristes fouillent les maisons et confisquent aux civils les tracts distribués par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie faisant office de laissez-passer pour les couloirs humanitaires.

    Le général Vladimir Zolotoukhine, porte-parole du Centre, a annoncé ce samedi aux journalistes que selon les consignes contenues dans le tract, la personne franchissant le couloir humanitaire devait tenir le papier dans une main levée et un enfant dans une autre, soit le mettre sur sa tête. Cela étant fait pour éviter que le couloir soit emprunté par des terroristes armées.

    «D'après l'information obtenue de la partie syrienne par le Centre pour la réconciliation des parties en conflit, les membres de groupes armés illégaux dans la Ghouta orientale mènent des fouilles dans les maisons des habitants locaux et confisquent les tracts distribués par le Centre pour la réconciliation et les denrées alimentaires, aggravant ainsi la situation humanitaire dans la zone», a relaté le général.

    Selon lui, environ 100.000 tracts avaient été largués sur cette banlieue de Damas.

    Samedi 3 mars à 9H00 (8H00 à Paris) la cinquième trêve humanitaire quotidienne de 5 heures a commencé, visant à permettre aux habitants de la Ghouta orientale de quitter l'enclave. Les quatre précédentes trêves n'avaient abouti à rien: les terroristes continuant de retenir les civils en les menaçant de mort s'ils osaient franchir le couloir humanitaire.

    Au milieu de cette semaine, les habitants de la Ghouta orientale avaient déjà informé le Centre pour la réconciliation qu'ils étaient à court de vivres et d'articles de première nécessité, leur prix ayant été multiplié par les terroristes. De plus l'électricité et le gaz sont coupés dans l'enclave.

    Lire aussi:

    Ghouta: les combattants ont introduit un couvre-feu pour empêcher les civils de sortir
    Plus de 25.000 civils ont quitté la Ghouta orientale ce dimanche dans la matinée
    Les premiers évacués de la Ghouta témoignent pour Sputnik
    Tags:
    couloir humanitaire, trêve, Ghouta orientale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik