Ecoutez Radio Sputnik
    La ville syrienne de Douma

    Défense russe: les terroristes préparent une provocation contre l’Onu en Ghouta orientale

    © REUTERS / Bassam Khabieh
    International
    URL courte
    8340

    Les terroristes du Front al-Nosra* comptent lancer dimanche une provocation contre un convoi humanitaire de l’Onu en Ghouta orientale, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Le Front al-Nosra, organisation terroriste interdite en Russie, envisage de mener le 4 mars une attaque contre un convoi humanitaire de l’Onu à Douma, en Syrie, pour ensuite en rejeter la responsabilité sur l’armée syrienne, a annoncé samedi le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie se référant aux services de renseignement syriens.

    «Les djihadistes comptent ouvrir le feu de mortier contre le convoi humanitaire pour en faire accuser les forces gouvernementales», a indiqué Vladimir Zolotoukhine, porte-parole du centre.

    Les combattants retranchés en Ghouta orientale, une banlieue de Damas, continuent d’organiser des provocations pendant les pauses humanitaires quotidiennes. Samedi, des snipers ont mené des tirs contre un poste de passage pendant la 5e pause humanitaire. Ils ont quatre fois pris pour cible le couloir humanitaire reliant la Ghouta orientale à Damas, blessant trois civils, d’après M.Zolotoukhine.

    Les terroristes utilisent des souterrains pour mener leurs sorties et obligent les civils à rester dans la zone des hostilités comme bouclier humain pour assurer leur sécurité.

    Il a appelé « les chefs des formations armées illégales à cesser leurs provocations, à respecter le régime de cessez-le-feu et à garantir le départ libre des civils de la zone des hostilités».

    Des pauses humanitaires de cinq heures sont organisées en Ghouta orientale depuis le 27 février sur décision du Président russe Vladimir Poutine. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou l’a annoncé lundi dernier. Les autorités syriennes et le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont établi un couloir humanitaire au niveau du secteur d'al-Wafidine. C’est la seule voie permettant aux civils de quitter la zone des combats en Ghouta orientale.

    * Le Front al-Nosra est une organisation interdite en Russie

    Lire aussi:

    Ghouta: les combattants ont introduit un couvre-feu pour empêcher les civils de sortir
    Un hôpital près de Damas pilonné par des terroristes, des blessés
    Ghouta orientale: la livraison de fret humanitaire sapée par des terroristes, selon Damas
    Tags:
    convois humanitaires, provocation, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Sergueï Choïgou, Vladimir Zolotoukhine, Ghouta orientale, Douma, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik