International
URL courte
2130
S'abonner

Pour la première fois dans l’histoire du Pakistan, une candidate issue de la classe des intouchables siégera au Sénat. Elle y a été élue lors du scrutin organisé le samedi 3 mars pour renouveler la moitié des membres de la chambre haute du Parlement.

Au Pakistan, un événement jusque-là sans précédent s'est produit lors des élections sénatoriales convoquées hier pour renouveler la moitié des membres du Sénat: Krishna Kumari Kohli, issue de la caste des intouchables, y a été élue pour y représenter le Parti du peuple pakistanais (PPP), une des forces de l'opposition.

«Je me sens fière. Je remercie le Parti du peuple pakistanais de m'avoir nominée», a déclaré dimanche cette femme de 39 ans, citée par l'AFP.

La société pakistanaise, dans ses composantes musulmanes comme hindoues, est régie par un système de castes, interdit par la Constitution. Les hindous constituent environ 2% des 200 millions de Pakistanais. Les personnes de cette communauté considérées comme intouchables représentent donc moins de 2% de la population totale du pays.

A l'occasion de ces élections, le parti au pouvoir, la Ligue musulmane pakistanaise-Nawaz (PMLN) a renforcé ses positions au Sénat où elle dispose maintenant de 33 sièges sur 104. Le PPP et le parti centriste Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI) y sont respectivement représentés par 20 et 12 sénateurs.

Lire aussi:

«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
députés, Intouchables, femmes, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook