Ecoutez Radio Sputnik
    Explosion de l'USS Lexington

    L’un des premiers porte-avions américains retrouvé au large de l'Australie

    © AP Photo
    International
    URL courte
    9100

    Un navire de recherche du cofondateur de Microsoft a retrouvé à une profondeur de 3000 mètres l’épave de l'un des premiers porte-avions américains, l’USS Lexington, coulé lors d’un combat contre les Japonais en 1942.

    L'épave du porte-avions américain USS Lexington a été découverte dimanche au large de la côte est de l'Australie, à 3000 mètres de profondeur, peut-on lire sur le compte Twitter du milliardaire Paul Allen.

    ​La découverte a été faite par un navire de recherche du cofondateur de Microsoft, le Petrel, 76 ans après son naufrage, fait savoir le milliardaire dans un communiqué.

    ​L'un des premiers porte-avions américains à avoir été construit, l'USS Lexington, est connu sous le nom de Lady Lex. Il a coulé avec 35 avions à bord lors de la bataille de la mer de Corail, qui opposa du 4 au 8 mai 1942 la marine impériale japonaise et les forces alliées navales et aériennes des États-Unis et de l'Australie, lors de la Seconde Guerre mondiale.

    «En tant que fils d'un survivant de l'USS Lexington, je présente mes félicitations à Paul Allen et à l'équipe du navire de recherche Petrel pour avoir localisé le Lady Lex, qui avait coulée il y a près de 76 ans lors de la bataille de la mer de Corail», a déclaré Harry B. Harris Jr, amiral de la Marine américaine.

    Lire aussi:

    Un croiseur US coulé en 1945 retrouvé dans l’océan Pacifique
    Un groupe naval US dirigé par un porte-avions aurait mis le cap sur la Méditerranée
    Fins déplorables et peu enviables de sous-marins en histoires ubuesques
    Tags:
    histoire, recherche, navires, USS Lexington, Seconde Guerre mondiale, Paul Allen, États-Unis, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik