International
URL courte
8413
S'abonner

Plusieurs civils ont été tués ou blessés ce mardi par des tirs d'obus de mortier sur des quartiers de la capitale syrienne, rapporte l'agence Sana, précisant que les projectiles venaient de la Ghouta orientale, cette banlieue est de Damas occupée par des formations armées illégales.

Damas de nouveau pilonnée: des obus de mortiers ont été tirés ce mardi depuis la Ghouta orientale sur la capitale syrienne, faisant trois morts et 13 blessés, dont deux enfants, a fait savoir une source policière, citée par l'agence Sana.

Comme le précise l'agence, le Front al-Nosra* et ses alliés sont à l’origine de ces attaques qui ont visé le quartier chrétien de Bab Touma, celui d'Ich al-Warwar et le faubourg de Jaramana.

D'après les sources de l'agence, si à Bab Touma l'attaque n’a fait que des blessés et à Ich al-Warwar que des destructions, le pilonnage à Jaramana a fait 3 morts et 8 blessés.

Ces derniers jours, Damas est la cible de tirs nourris de roquettes et d'obus par des terroristes et des formations armées se trouvant dans la Ghouta orientale. Ainsi, comme l'a fait savoir dimanche le directeur du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, 24 projectiles ont frappé la ville en 24 heures.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un Boeing s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Tags:
blessés, pilonnage, Ghouta orientale, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik