Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    10 morts et 49 blessés dans le pilonnage d'un hôpital près de Damas

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    4035

    Le bilan des attaques menées par les terroristes sur la capitale syrienne ne cesse de s’alourdir. Rien que lundi, le pilonnage d'un hôpital de la banlieue de Damas a coûté la vie à 10 personnes. En 10 jours, 272 roquettes et obus ont été tirés sur la capitale syrienne, d'après le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Les extrémistes ont pilonné lundi l'hôpital militaire Tishreen à Dahiyat al-Assad, banlieue de Damas, faisant un lourd bilan de victimes. D'après les informations du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, l'attaque a fait dix morts et 49 blessés.

    «Le 5 mars, lors du pilonnage de l'hôpital Tishreen […], dix personnes ont trouvé la mort et 49 ont été blessées», a précisé Youri Evtouchenko, chef du Centre.

    Cette attaque s'inscrit dans une série d'autres menées par les terroristes depuis la Ghouta orientale, banlieue est de Damas, occupée par des formations armées illégales. Rien que ces 10 derniers jours, la capitale syrienne a essuyé 272 tirs.

    «En 10 jours, 272 roquettes et obus ont été lancés par des combattants sur des quartiers résidentiels de la capitale syrienne. 13 personnes ont péri et 135 autres ont été blessées», a précisé le général ajoutant que trois enfants figuraient parmi les victimes.

     

    Lire aussi:

    Le Centre russe en Syrie, cible d'une violente attaque des groupes radicaux
    13 roquettes tirées contre Damas: une trentaine de morts, 58 blessés
    Damas et sa banlieue pilonnés, plus de 20 blessés
    Tags:
    hôpital, extrémistes, pilonnage, victimes, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik