Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine

    Poutine: il n’y a pas de troupes russes en Ukraine

    © Fotolia / aviavlad
    International
    URL courte
    4416810

    Le Président russe a une fois de plus démenti la présence de militaires russes en Ukraine, revenant en détail sur les événements de l’automne 2014, lorsque les Américains se sont adressés à Moscou pour demander d'influer sur l’ex-chef de l’État ukrainien Victor Ianoukovitch.

    Lorsque les manifestations de Maïdan ont atteint leur point culminant en février 2014, les États-Unis ont demandé à Moscou d'influer sur le Président ukrainien Victor Ianoukovitch pour l'empêcher de mobiliser l'armée contre les manifestants. Peu de temps après, Washington a trompé la Russie en soutenant le coup d'État à Kiev, a raconté Vladimir Poutine dans une interview accordée au présentateur russe Vladimir Soloviev.

    Le chef d'État russe a rappelé que les pays européens avaient eux aussi exprimé leur soutien au Maïdan alors qu'ils s'étaient portés garants de l'accord entre les autorités ukrainiennes et l'opposition.

    «Tout cela est connu de tous», a indiqué le Président russe avant de poursuivre: «Maintenant, je vais dire ce qui est inconnu: à ce même moment, nos partenaires américains nous ont appelé pour nous demander de tout mettre en œuvre — je le dis presque littéralement — pour faire en sorte que Ianoukovitch ne mobilise pas l'armée, que l'opposition libère [de son gré] le terrain, les bâtiments administratifs et passe à l'application des accords obtenus en vue de normaliser la situation».

    «Nous avons répondu "Entendu". Un jour plus tard, le coup d'État a eu lieu», a-t-il ajouté.

    Aucun appel téléphonique pour expliquer la situation n'a suivi, s'est rappelé le Président russe. Au lieu de cela, Washington a fait preuve «d'un soutien total à ceux qui ont réalisé le coup d'État». Interrogé par le présentateur, désireux de savoir si c'était la première fois que les États-Unis trompaient Moscou, Vladimir Poutine a répondu: «Aussi brutalement et insolemment, c'est probablement la première fois».

    Le chef d'État russe a également profité de cet entretien pour démentir une fois de plus la présence des militaires russes en Ukraine.

    «Nos troupes n'y sont pas. Il y a assez d'armement, et à la question de savoir d'où ces armes proviennent, je réponds toujours: là où une partie les trouve, il y a toujours des possibilités [de les trouver] pour l'autre», a-t-il résumé.

    Lire aussi:

    Poutine: l’Ukraine dans le viseur de la CIA pendant le Maïdan
    Lavrov dévoile des détails des négociations sur l’Ukraine entre Poutine et Obama en 2014
    Où est l’accord sur le règlement de la crise ukrainienne de 2014? La réponse de Porochenko
    Tags:
    armements, Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik