Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale

    Dans la Ghouta orientale, deux localités dressent des drapeaux syriens (Vidéo)

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    9370

    Certaines localités de la Ghouta orientale ont été le théâtre de manifestations contre les radicaux, où des habitants participant à ces évènements ont scandé «Allah… La Syrie… Bachar et lui seul», en brandissant des portraits du Président Bachar el-Assad et des drapeaux syriens.

    Des habitants des localités de Hamouria et de Mesraba, dans la Ghouta orientale en Syrie, ont manifesté pour demander aux radicaux de quitter les lieux, en brandissant des drapeaux syriens et des portraits du Président Bachar el-Assad. Les manifestants ont scandé des slogans glorifiant la Syrie et son Président, d'après la chaîne d'information RT.

    «Allah… La Syrie… Bachar et lui seul», ont répété les manifestants en affirmant leur soutien à l'État syrien et à son Président.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 24 février à l'unanimité une résolution ayant pour objectif d'établir un cessez-le-feu humanitaire de 30 jours sur le sol syrien. Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».

    Des trêves humanitaires de cinq heures sont organisées dans la Ghouta orientale depuis le 27 février sur l'ordre de Vladimir Poutine. Les autorités syriennes et le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont établi un couloir humanitaire au niveau du secteur d'al-Wafedin. Toutefois, les radicaux le pilonnent régulièrement, empêchant ainsi les civils de l'emprunter pour quitter la zone des combats.

    Lire aussi:

    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    «Ce pouvoir est en train de mettre le feu à notre pays», selon le patron de Mediapart
    Militaires pour l'acte 19: «le chef d'état-major des armées n'avait pas été prévenu»
    Tags:
    manifestation, Bachar el-Assad, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik