Ecoutez Radio Sputnik
    Afrine

    Ankara précise les délais de son opération militaire en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    859

    Ankara compte mener à bien son opération Rameau d'olivier dans le canton kurde d'Afrine avant début mai, selon le chef de la diplomatie turque.

    L'opération Rameau d'olivier menée par les forces armées turques dans le nord de la Syrie doit s'achever d'ici fin avril, a fait savoir le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

    «L'opération conduite à Afrine prendra fin avant début mai», a affirmé le chef de la diplomatie turque cité par la chaîne de télévision Habertürk.

    Le 20 janvier dernier, l'armée turque appuyée par les membres de l'Armée syrienne libre (ASL) a lancé l'opération Rameau d'olivier contre les formations armées kurdes dans la région syrienne d'Afrine.

    Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région était une partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Plus tôt dans la journée, l'état-major turc avait annoncé avoir éliminé plus de 3.000 combattants du Parti de l'union démocratique (PYD), des Unités de protection du peuple (YPG) et terroristes de Daech* depuis le début de l'opération militaire en Syrie.

    *Daech est une organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    La Turquie établit un contrôle total sur la région d’Afrine, annonce l'état-major turc
    Ankara révèle le nombre de «terroristes» neutralisés à Afrine
    Ankara affirme avoir frappé une colonne kurde à Afrine
    Tags:
    opération militaire, Kurdes, Armée syrienne libre (ASL), Daech, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Mevlut Cavusoglu, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik