International
URL courte
489
S'abonner

Une attaque de drones américains contre une base des talibans pakistanais en Afghanistan a fait une vingtaine de morts parmi les radicaux dont un fils du chef des talibans pakistanais.

Au moins 20 membres du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), allié du mouvement afghan des talibans qui est interdit en Russie, ont été tués dans la province afghane de Kounar par des drones américains, ont annoncé les médias locaux.

Abdullah, fils du chef de guerre taliban pakistanais Maulana Fazlullah, figure parmi les personnes éliminées par la frappe qui visait un camp du TTP situé non loin de la frontière pakistanaise.

Le TTP, organisation considérée comme terroriste par les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, a confirmé que 20 de ses membres avaient été tués et six autres blessés.

La frappe de drones a été organisée peu après que la Maison-Blanche a jugé possible la tenue d’entretiens avec les talibans afghans. D’ailleurs, Washington a posé une condition de ce dialogue: les talibans doivent d’abord communiquer avec le gouvernement de Kaboul.

Le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) est la principale mouvance des talibans pakistanais. Il s'est constitué fin 2007 en agrégeant une quarantaine de factions basées dans le nord-ouest du Pakistan. Le mouvement a revendiqué la plupart des attentats qui ont frappé le Pakistan depuis fin 2007. Le TTP n’est pas une branche pakistanaise du mouvement afghan des talibans, mais ces deux organisations mènent souvent des opérations conjointes.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Tags:
frappe aérienne, drone, Taliban, Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), Maulana Fazlullah, Pakistan, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook