Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «Vous devez vous dénucléariser»: Trump a-t-il parlé au téléphone avec Kim Jong-un?

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    12217

    Prendre ses désirs pour des réalités? Dans des récents propos, le Président américain a laissé croire qu'il avait évoqué le dossier nucléaire avec la Corée du Nord, mais il s'avère que ce n'est pas la bonne Corée. Trump n'a pas eu de conversation téléphonique avec la Corée du Nord, a confirmé un haut responsable américain.

    Donald Trump semble s'être perdu dans ses propos racontant une conversation téléphonique lors de laquelle la dénucléarisation de la Corée du Nord aurait été évoquée. Intervenant devant les journalistes au dîner du club Gridiron, le Président l'a présentée de façon à laisser entendre qu'il s'agissait d'un entretien avec un représentant de Pyongyang, mais un haut responsable américain a démenti cette théorie.

    «À propos, ils ont téléphoné dernièrement et ont dit qu'ils aspiraient à un dialogue», avait alors fait remarquer le locataire de la Maison-Blanche, alors que le public avait l'impression qu'il parlait de représentants du dirigeant nord-coréen. «Et moi, j'ai dit, nous sommes d'accord, mais vous devez vous dénucléariser. Donc on verra ce qui survient.»

    Par la suite, les représentants de la Maison-Blanche n'ont pas voulu donner de détails à ce sujet et ainsi ont suscité de la confusion.

    Enfin, un haut responsable américain, cité par la chaîne CNN, a fait la lumière sur cette déclaration. Dans ses propos, le Président Trump évoquait en effet un coup de fil de son homologue sud-coréen.

    «Le Président faisait référence à sa conversation avec le dirigeant Moon Jae-in, le 1er mars», a précisé le responsable.

    Au cours de cette conversation, Moon et Trump ont discuté de la Corée du Nord et des pourparlers intercoréens, a annoncé la Maison-Blanche. Les homologues se sont accordés sur le fait que le dialogue avec la Corée du Nord devait prévoir une «dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible».

    Plus tôt ce mois, la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé mardi le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, en amont du sommet.

    Donald Trump a annoncé fin février de nouvelles sanctions contre 50 sociétés de transport maritime. Ces mesures visent un individu, 27 entités et 28 navires localisés ou enregistrés en Corée du Nord, en Chine, à Singapour, à Taïwan, à Hong Kong, aux Îles Marshall, en Tanzanie, au Panama et aux Comores. L'administration américaine avait précédemment annoncé que ce nouveau train de sanctions était «le plus sérieux jamais imposé à la Corée du Nord».

    Lire aussi:

    Trump accepte de rencontrer Kim Jong-un
    En réponse à la volonté de Pyongyang de négocier, les USA refusent de relâcher la pression
    La Corée du Nord veut parler? Trump répond
    Tags:
    nucléaire coréen, dénucléarisation, dialogue, conversation téléphonique, présidence américaine, Moon Jae-in, Kim Jong-un, Donald Trump, Corée du Sud, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik