Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    C’est parti: Kim Jong-un prêt pour la dénucléarisation

    © AFP 2018 Ed Jones
    International
    URL courte
    371715

    Lors de sa visite à la Maison Blanche, le haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, Chung Eui-yong, a fait savoir que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un était prêt à dénucléariser son pays.

    Non seulement Kim Jong-un a fait le premier pas vers une rencontre avec l'administration américaine, mais il est aussi prêt à dénucléariser son pays. Voici le message transmis par le haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, Chung Eui-yong, qui s'est rendu jeudi aux États-Unis dans le but de rapporter en détail les résultats de sa visite en Corée du Nord et sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen.

    «J'ai déclaré au Président Trump que lors de notre rencontre avec Kim Jong-un, il a annoncé son engagement en faveur de la dénucléarisation. Kim a promis que la Corée du Nord s'abstiendrait de nouveaux essais nucléaires et de missiles», a déclaré Chung Eui-yong.

    Auparavant, le dirigeant nord-coréen a proposé à Donald Trump de s'entretenir au plus vite, a annoncé le conseiller sud-coréen. Ce dernier a accepté la proposition, a confirmé la Maison-Blanche.

    Une délégation gouvernementale sud-coréenne s'est rendue en Corée du Nord les 5 et 6 mars. Lors d'une rencontre avec le dirigeant Kim Jong-un, les parties ont convenu d'organiser un sommet des dirigeants des deux pays à la fin du mois d'avril et de mettre en place une ligne directe pour maintenir le dialogue et pour atténuer les éventuelles tensions militaires.

    Plus tôt dans le mois, la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé mardi le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, en amont du sommet. 

    Lire aussi:

    Séoul et Pyongyang ont convenu de tenir un sommet intercoréen
    Comment Trump a pris la décision de s’entretenir avec Kim Jong-un
    Trump accepte de rencontrer Kim Jong-un
    Tags:
    dénucléarisation, Chung Eui-yong, Donald Trump, Kim Jong-un, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik