International
URL courte
0 018
S'abonner

Les extrémistes ont utilisé des véhicules antiaériens pour pilonner un poste de contrôle dans la Ghouta orientale où s’étaient réunis des centaines de militaires et de journalistes.

Des radicaux ont pilonné le poste de contrôle d'al-Wafedin, en Syrie, rapporte le correspondant de Sputnik sur place.

Dans l'attente d'un convoi humanitaire, des centaines de personnes se sont réunies dans cette zone, dont des militaires syriens, des représentants du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie et des journalistes russes et étrangers.

Selon les militaires syriens, les tirs ont été réalisés avec des véhicules antiaériens de gros calibre à cadence rapide.

L'attaque a commencé une demi-heure après la fermeture du couloir humanitaire dans la Ghouta orientale, a précisé le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation, Vladimir Zolotoukhine. Personne n'a été blessé, selon lui.

La situation dans la Ghouta orientale s'est aggravée ces dernières semaines. La résolution 2401 adoptée par l'Onu exige que les parties en conflit cessent les affrontements et assurent une trêve humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien, mais les extrémistes continuent leurs pilonnages, témoigne le Centre russe pour la réconciliation.

Lire aussi:

Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Les Américains vont débarquer à La Rochelle «pour renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie»
Une femme meurt en chutant d'un manège d’un parc d’attractions dans l’Oise
Tags:
extrémistes, pilonnage, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook