Ecoutez Radio Sputnik
    Un Global Hawk

    Le Donbass mis sous surveillance par l’armée américaine

    © AP Photo / GLOBE NEWSWIRE
    International
    URL courte
    16662

    Un drone de reconnaissance de l’US Air Force RQ-4B Global Hawk a effectué vendredi un vol de plusieurs heures le long de la ligne de démarcation dans le Donbass, selon des sites occidentaux de suivi des vols.

    Selon l'information émanant de sites de suivi des vols, le drone américain RQ-4 Gloval Hawk, immatriculé 05-202, parti de la base aérienne de Sigonella, en Sicile le vendredi 9 mars a survolé du nord au sud la ligne de démarcation entre l'Ukraine et les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk sans la franchir. Le vol a été effectué à une altitude d'environ 15.800 mètres et à une vitesse de 565 km/h.

    Les équipements du drone lui permettaient de surveiller l'ensemble du territoire des républiques autoproclamées, ainsi que d'importants territoires des régions russes limitrophes.

    RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Pendant le vol il s'est approché à plusieurs reprises à une distance de 40 à 60 km des régions russes de Belgorod, de Voronej et de Rostov qui confinent à la région de Lougansk.

    Selon des sources en accès libre, le RQ-4B Global Hawk est équipé d'une caméra de haute résolution, d'un capteur infrarouge et d'un radar de suivi des objets en mouvement. Le drone est destiné à mener une reconnaissance aérienne à une profondeur de plus de 200 km en territoire ennemi. Il est doté d'outils de communication aérienne et de partage des informations en temps réel.

    Le RQ-4 Global Hawk a un poids au décollage de 15 tonnes, une envergure d'environ 40 mètres et une endurance de 30 heures à des altitudes allant jusqu'à 18.000 mètres.

    Une heure de vol de cet appareil coûtant 140 millions de dollars est estimée à 31.000 dollars.

    Les drones de ce type sont utilisés régulièrement pour mener des reconnaissances à proximité du territoire des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, ainsi que du littoral criméen et du territoire de Krasnodar. Au moins cinq vols ont été déjà effectués depuis le début du mois de mars.

    Lire aussi:

    Un avion et un drone US ont longtemps patrouillé près des frontières russes
    Que fait un drone américain au-dessus du Donbass?
    Big Brother vous surveille: un drone US patrouille le ciel du Donbass
    Tags:
    reconnaissance, base aérienne de Sigonella, RQ-4 Global Hawk, Lougansk, Donetsk, Sicile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik