Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine accorde une interview à NBC (archives)

    Washington s’ingère ouvertement dans les élections russes selon Poutine

    © Sputnik . Alexey Drushinin
    International
    URL courte
    10582

    Rejetant les accusations d’ingérence dans les élections aux États-Unis, Vladimir Poutine a souligné que Washington ne cachait même pas de son côté son immixtion dans les élections en Russie.

    Les États-Unis s'immiscent constamment dans les élections en Russie et ne le cachent même pas, a déclaré Vladimir Poutine dans une interview à la chaîne de télévision NBC.

    Et de certifier que la Russie ne s'immisçait pas dans les élections américaines et qu'il était impossible de le faire. «Nous avons des principes qui consistent à ne permettre à personne de s'ingérer dans nos affaires intérieures. Et nous, nous ne nous ingérons pas dans les affaires d'autres [pays]», a souligné le Président russe.

    Selon lui, Moscou n' pas de raison de s'immiscer dans les élections aux États-Unis. «Je ne vois pas quels seraient les objectifs que nous aurions pu atteindre par une ingérence. Il n'y a pas d'objectif», a-t-il ajouté.

    Le Président a reconnu connaître Evgueni Prigojine, accusé par les autorités américaines de s'être ingéré dans les élections, mais a souligné qu'il n'était pas lié à lui ou au gouvernement russe. «Je ne le considère pas comme un ami. […] C'est un homme d'affaires […] mais il n'est pas une personnalité officielle, nous ne sommes pas liés l'un à l'autre».

    Le procureur Robert Mueller qui a accusé 13 ressortissants russes et trois sociétés russes d'interférer dans les élections, notamment pour soutenir la campagne de Trump. Le Kremlin considère ces accusations comme étant sans fondement.

    Lire aussi:

    Qui a pu s’immiscer dans les élections US? Trump explique
    Poutine aux USA: «La Russie n'extrade ses citoyens à qui que ce soit»
    Poutine: la Russie ne s’ingère pas dans les processus politiques des autres pays
    Tags:
    interview, élection présidentielle, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik