Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale (image d'archives)

    Une femme et ses trois enfants tués par balles dans un couloir humanitaire de la Ghouta

    © AP Photo / Save the Children
    International
    URL courte
    3023

    Plusieurs familles de la Ghouta orientale ont été prises pour cible samedi alors qu’elles tentaient de quitter la zone contrôlée par les terroristes. Selon l’agence Sana, une femme et ses trois enfants ont été tués.

    Une femme et ses trois enfants ont été tués par balles samedi dans le couloir humanitaire menant de Jisrine, dans la Ghouta orientale, vers Mlehah, a annoncé samedi l’agence syrienne Sana. 

    «Un terroriste du Front al-Nosra* ou d’un groupe affilié retranché dans la Ghouta orientale, une banlieue de Damas, a ouvert le feu samedi sur les familles essayant de quitter la ville de Jisrine, pour prendre le couloir humanitaire menant vers Mlehah. Quatre membres d’une même famille ont été tués», a indiqué l’agence.

    Selon l’agence qui cite des témoins, les radicaux de Jisrine ont commencé à tirer alors qu'une femme et ses trois enfants «se dirigeaient vers le couloir menant de Jisr al-Ghaida à Mlehah».

    Les terroristes retiennent les civils dans la Ghouta orientale pour les utiliser comme un bouclier vivant. Le gouvernement syrien et le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont ouvert deux couloirs humanitaires reliant la Ghouta orientale à Damas. Les civils sont invités à emprunter ces couloirs pendant les pauses humanitaires quotidiennes, entre 09h00 et 14h00 heure locale. Mais les terroristes tirent au mortier sur les deux couloirs, essayent de pousser les militaires syriens à riposter.

    La situation dans la Ghouta orientale s’est aggravée ces derniers jours. Le 24 février, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté la résolution 2401 appelant toutes les parties en conflit à arrêter les hostilités et garantir une pause humanitaire durable d’au moins 30 jours sur l’ensemble du territoire syrien. Mais les banlieues et le centre de la capitale syrienne essuient des tirs de mortiers et de roquettes quotidiens provenant de la Ghouta orientale.

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Moscou: l’opération contre-terroriste dans la Goutha orientale touche à sa fin
    Ghouta orientale: un trafic d’armes des terroristes démantelé par les troupes de Damas
    Défense russe: les terroristes préparent une provocation contre l’Onu en Ghouta orientale
    Tags:
    couloir humanitaire, morts, enfants, tirs, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, SANA, Front al-Nosra, Jisrine, Mlehah, Ghouta orientale, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik