International
URL courte
12322
S'abonner

Le chef suprême de la Corée du Nord aurait l’intention de pacifier les relations et d’établir des contacts diplomatiques avec les États-Unis, font savoir les médias sud-coréens. Ces informations interviennent juste après la proposition de Kim Jong-un d’entamer des négociations avec Washington.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a fait part de son «fort désir» de pacifier les relations avec les États-Unis et d'établir des contacts diplomatiques entre les deux pays, informe le journal sud-coréen Chosun Ilbo en se référant à une source haut placée dans l'administration du Président sud-coréen.

Selon les médias, cette déclaration a été faite lors d'une rencontre avec la délégation sud-coréenne à Pyongyang.

«Le but ultime de Kim Jong-un est de pacifier les relations avec les États-Unis et d'établir des relations diplomatiques normales jusqu'à ouvrir une ambassade américaine à Pyongyang», a dit l'interlocuteur de ce quotidien sud-coréen.

Auparavant, le chef suprême de la Corée du Nord avait proposé à Donald Trump d'organiser une rencontre bilatérale. Washington avait soutenu cette initiative, en précisant que la date des négociations serait fixée prochainement.

La Corée du Nord propose aux États-Unis de pacifier leurs relations depuis l'époque de Kim Il-sung, le grand-père de Kim Jong-un. Jusqu'à présent, Washington refusait de discuter d'une telle possibilité puisque les États-Unis sont alliés de la Corée du Sud qui ne reconnaît pas la République populaire démocratique nord-coréenne comme un État.

Sous le Président Clinton, Washington menait des négociations avec Pyongyang afin d'établir des relations diplomatiques. Mais après l'arrivée de George W. Bush à la Maison-Blanche, ce projet a été ajourné. Aujourd'hui, les intérêts américains en Corée du Nord sont représentés par la mission diplomatique suédoise.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
La situation liée au coronavirus en France va «dans le mauvais sens» dit Castex
Tags:
traité de paix, médias, négociations, George Bush, Bill Clinton, Donald Trump, Kim Jong-il, Kim Jong-un, Pyongyang, Washington, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook