International
URL courte
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
331075
S'abonner

Les djihadistes ont tenté de produire des armes chimiques dans la localité d’Aftris, dans la Ghouta orientale, a affirmé l’armée syrienne après la découverte d’un atelier équipé pour cette activité.

Un atelier de production d'armes chimiques a été localisé dans la Ghouta orientale, a annoncé lundi le colonel de l'armée syrienne Ferraz Ibrahim.

La découverte a été faite par les troupes syriennes lors d'une opération de nettoyage dans la localité d'Aftris.

«La charge des munitions en question aurait pu être destinée à préparer une provocation en vue d'accuser les troupes gouvernementales d'utiliser des armes chimiques», a-t-il indiqué.

Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Faysal Mikdad a annoncé dimanche que les djihadistes cherchaient à mettre en scène une attaque chimique dans la Ghouta orientale pour en rejeter la responsabilité sur les forces gouvernementales syriennes.

Il a également affirmé que les organisations internationales qui menaient des enquêtes pour faire la lumière sur l'utilisation des armes chimiques dans le pays étaient toujours les bienvenues en Syrie.

Dossier:
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

Lire aussi:

Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Un avion de reconnaissance US intercepté sur fond de regain des tensions entre Washington et Moscou – vidéo
Tags:
armée, armes chimiques, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook