International
URL courte
13123
S'abonner

Le Président américain a qualifié le système américain de justice pénale comme étant trop «tendre» en matière de lutte contre le trafic de drogue. Il semble vouloir s’inspirer de l’exemple de son homologue philippin, en proposant d’introduire la peine de mort pour ce crime.

Les trafiquants de drogue qui tuent des gens et détruisent des familles doivent être passibles de la peine de mort, a déclaré Donald Trump samedi lors d'un rassemblement de soutien au candidat au Congrès Rick Saccone. Selon lui, le système de justice pénale américain n'est pas assez strict à l'égard de ce type de délinquants.

«Vous tuez 5.000 personnes avec de la drogue en faisant de la contrebande et gagnant beaucoup d'argent tandis que les gens meurent. Et ils ne vous mettent même pas en prison», a déploré le Président américain.

Selon lui, l'idée de durcir la peine pour le trafic de drogue est née après sa conversation avec l'ancien Président de Singapour.

«Il a dit: "Nous avons une politique de tolérance zéro. Cela veut dire que si nous arrêtons un trafiquant, [il est passible] de la peine de mort "», a indiqué M.Trump.

Il y a deux semaines, le locataire de la Maison-Blanche avait déjà proposé d'introduire des sanctions très lourdes pour résoudre le problème croissant de la toxico-dépendance.

Il a précisé que les pays qui avaient introduit la peine de mort à l'égard des trafiquants de drogue, comme la Chine et Singapour, étaient moins exposés à ce problème, tout en reconnaissant qu'une telle réforme pouvait être retoquée aux États-Unis.

En mai 2017 le Président américain avait félicité son homologue philippin Rodrigo Duterte pour le travail que ce dernier avait accompli en matière de la lutte contre le trafic de drogue. Auparavant, M. Duterte s'était vanté pour avoir personnellement tué au moins trois suspects de ce crime. La politique du Président philippin a été dénoncée par l'Onu et de nombreux groupes de défense des droits de l'homme.

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Un septuagénaire gravement blessé après avoir été percuté accidentellement par le GIGN
Tags:
trafic de drogue, peine de mort, Rodrigo Duterte, Donald Trump, Singapour, Chine, Philippines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook