International
URL courte
12178
S'abonner

Le télescope spatial Kepler a découvert 15 exoplanètes relativement proches de notre système solaire. L'une d'elles se trouve dans la zone habitable et a probablement des océans et une atmosphère, écrit l'Astronomical journal.

En analysant les données reçues du télescope spatial Kepler, des astronomes japonais ont réussi à découvrir de nouvelles exoplanètes, dont certaines pourraient théoriquement abriter la vie, annonce l'Astronomical journal.

Ces exoplanètes se trouvent principalement dans le système planétaire K2-155, situé dans la constellation du Taurus qui est éloignée de la Terre d'environ 200 années-lumière. Ce système abrite trois «super-Terres», dont la plus lointaine, K2-155d, située dans la partie centrale de la zone habitable, ressemble, selon les scientifiques, par ses conditions climatiques et hydrologiques la Terre.

«D'après nos calculs, cette planète doit avoir une atmosphère terrestre et une structure géologique similaire à celle de la Terre, mais jusqu'à présent, nous n'en avons aucune preuve. Pour le moment, nous ne savons presque rien sur les planètes qui gravitent autour des naines rouges parce que leur nombre est bien inférieur au nombre total de planètes découvertes près des étoiles qui ressemblent le Soleil», estime Teruyuki Hirano de l'Université de technologie de Tokyo.

Selon lui, pour en apprendre davantage, il faut attendre les données du télescope TESS que la NASA planifie de mettre en orbite à la fin de l'année. Il sera en mesure d'obtenir les premières données précises sur la composition et la température de la planète et vérifier si K2-155d est bien «la sœur aînée» de la Terre.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Les Français subissent déjà les effets de la crise économique, selon une étude
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Tags:
naine rouge, exoplanète, astronomie, Système solaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook