Ecoutez Radio Sputnik
    Euro

    Élections en Italie: les gens «ont voté plutôt contre l’UE et non contre l’euro»

    © AFP 2018 MARTTI KAINULAINEN / LEHTIKUVA
    International
    URL courte
    6610

    Le passage de l’Italie à la monnaie unique a été une erreur a déclaré le chef du parti italien la Ligue Matteo Salvini. Il n’a pas exclu l’éclatement de la zone euro. Le professeur Antonio Moreno, chef de la chaire de business à l’Université de Navarre, a commenté cette déclaration pour Sputnik.

    Cette déclaration s'explique par plusieurs facteurs. L'Italie ressent encore les conséquences de la crise économique en Europe et celles de la politique d'austérité. Depuis ces 15 dernières années, l'Italie n'a pas beaucoup progressé et ses citoyens sont insatisfaits du fonctionnement de leur économie, a déclaré Antonio Moreno à Sputnik.

    «À mon avis, il [Matteo Salvini, ndlr] s'est tout simplement servi de la préoccupation des gens. Je ne pense toutefois pas que l'euro soit le problème essentiel de l'économie italienne», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter qu'il y avait d'autres éléments majeurs à ne pas négliger.

    «Tout d'abord, c'est la corruption. Les Italiens en ont marre. Beaucoup d'hommes politiques en sont accusés, le pouvoir en place en est accusé. Voilà pourquoi beaucoup en Italie se sont tournés vers d'autres partis, plus populistes. Un autre point important, c'est l'immigration», a indiqué le professeur.

    Et de rappeler que l'Italie avait accueilli beaucoup d'immigrés en très peu de temps.

    «Les gens accusent l'Union européenne de leur avoir imposé cette politique. C'est pourquoi, ils ont voté plutôt contre l'UE et non contre l'euro», a estimé M.Moreno.

    Elections en Itale
    © Sputnik . Danilo Garsia di Meo

    Selon ce dernier, le retour à la lire italienne ou l'adoption d'une nouvelle lire n'apporterait rien de bon à l'économie italienne.

    «À mon avis, la croissance durable dépend de facteurs, comme des institutions solides du pouvoir et des technologies, ainsi que d'une politique qui ne soit pas opportuniste», a souligné l'universitaire.

    Il a insisté sur une bonne politique qui fasse en sorte que les Européens s'identifient davantage à l'Europe et à un avenir européen commun qui les fasse progresser.

    «Somme toute, l'Union européenne doit persuader les gens de son utilité. C'est un travail immense, mais réalisable», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Lire aussi:

    «Rome n’est prête qu’à recevoir des gifles de la France et de l’UE»
    Les banques italiennes au bord du gouffre
    «L’Italie doit sortir de l’UE, de l’Otan et de la zone euro»
    Tags:
    croissance économique, politique, immigration, économie, corruption, euro, Ligue du Nord (parti italien), Sputnik, Union européenne (UE), Antonio Moreno, Matteo Salvini, Italie, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik