International
URL courte
28600
S'abonner

Connu pour son discours brutal, le chef d’État philippin a dérapé sur les experts des Nations unies alors que le Haut-commissaire de l’organisation avait précédemment suggéré de lui faire subir un examen psychiatrique.

Le Président philippin, Rodrigo Duterte, a appelé l'armée à cesser la coopération avec les experts de l'Onu et à jeter ces derniers «aux crocodiles». Faite lors d'un discours prononcé depuis la ville de Zamboanga, cette déclaration est une riposte contre le Haut-commissaire des Nations unies, Zeid Ra'ad Al Hussein, qui avait plus tôt estimé que le dirigeant philippin avait besoin d'un «examen psychiatrique».

Traitant M.Zeid de «fils de p*te», Duterte a  également appelé à ne pas répondre aux questions des experts onusiens. «Laissez-le-moi. Ils arrivent ici. Y'a-t-il ici des crocodiles, ceux qui mangent vraiment des hommes? Jetez leurs ces fils de p*te», a-t-il lancé cité par le site Inquirer.

M. Zeid et d'autres responsables des droits de l'Homme à l'Onu critiquent régulièrement la campagne antidrogue controversée du président Duterte.

Depuis son élection en 2016, environ 4.100 trafiquants et consommateurs de drogue présumés ont été tués par la police. Les défenseurs des droits de l'Homme estiment que le nombre réel de morts est plus de trois fois supérieur aux chiffres officiels.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Tags:
ONU, Rodrigo Duterte, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook