International
URL courte
31626
S'abonner

Le Président américain a fait savoir mardi qu'il aimerait bien créer une armée de l'espace aux côtés de l'armée de Terre, de l'US Navy et de l'US Air Force. Selon le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, si l'espace est reconnu par Donald Trump comme une zone de combat, alors la boîte de Pandore sera ouverte.

Souhaitant créer une armée de l'espace, Washington risque d'ouvrir la boîte de Pandore, estime le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine.

Donald Trump a fait savoir mardi qu'il aimerait bien créer une armée de l'espace aux côtés de l'armée de terre, de l'US Navy et de l'US Air Force.

«Si cette déclaration signifie le déploiement d'armes dans l'espace, les États-Unis ouvrent la boîte de Pandore», a écrit Dmitri Rogozine sur Twitter.

En fait, la proposition de créer une armée de l'espace date de plusieurs mois: la Chambre des représentants a même voté en juillet 2017 un texte prévoyant la création d'un Corps de l'espace distinct, séparé de l'armée de l'air, qui gère actuellement les activités spatiales.

Comme le rappelle l'AFP, l'armée américaine compte déjà quatre branches: terre, marine, air et corps expéditionnaire des Marines. Les opérations dans l'espace dépendent depuis les années 1950 de l'US Air Force.

La Russie a déclaré à maintes reprises qu'elle considérait comme inadmissible de déployer des armes, quelles qu'elles soient, dans l'espace.

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
espace, Dmitri Rogozine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook