Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen

    L’Alliance militaire islamique et les Houthis négocieraient pour mettre fin à la guerre

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    0 61

    La guerre au Yémen pourrait prendre fin sous peu. En effet, des sources citées par le quotidien Al-Mashhad al-Yamani relatent que des négociations secrètes entre l’Alliance militaire islamique et les rebelles houthis sont en cours dans le but d’arriver à un accord qui mettrait fin à la guerre.

    Des négociations secrètes seraient en cours, depuis quelques jours, entre l'Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme (AMICT), menée par l'Arabie saoudite, et les rebelles houthis, dans le but de mettre fin à la guerre qui déchire le Yémen depuis trois ans, ont déclaré plusieurs sources citées par le quotidien Al-Mashhad al-Yamani.

    Les sources, dont certaines sont liées au gouvernement légal et aux Houthis, et une autre indépendante, estiment que le but de ces négociations est de faire accepter aux rebelles houthis de renoncer à leur relation avec l'Iran, en échange de leur participation à la direction du pays, sans accaparement du pouvoir, et de mettre un terme à la rébellion en formant un gouvernement auquel participeront toutes les parties du conflit.

    Les réactions émotionnelles des responsables du gouvernement au cours des deux derniers jours, expliquent ces mêmes sources citées par le journal, y compris l'appel à des manifestations pour exiger le retour du Président Abdrabbo Mansour Hadi, en faisant allusion qu'il serait détenu, sont étroitement liées à ce qui se passe en coulisses entre l'AMICT et les Houthis.

    «La guerre, qui dure depuis plus de trois ans, se terminera dans deux mois, d'après ce qu'on nous a dit et nous sommes optimistes», a déclaré lundi le Premier ministre du gouvernement rebelle, Abdel Aziz ben Habtour, cité par le journal. «Nous sommes optimistes quant à la fin de la guerre, car pratiquement tous les objectifs ont été bombardés, et nous devons travailler sans arrêt pour résoudre tous les problèmes, et si une phase de paix commence, nous sommes prêts à y contribuer», a-t-il ajouté.

    Ces discussions entre l'Alliance militaire islamique et les Houthis, selon des sources politiques, qui se tiendraient dans une capitale occidentale impliquée dans le dossier yéménite, ont démarré grâce à une médiation du Sultanat d'Oman. Tandis que d'autres sources ont indiqué, selon le journal, que le chef et le porte-parole de la délégation houthie était Mohammed Abdessalam, alors que le représentant de l'AMICT n'est pas connu.

    Lire aussi:

    Des raids de la coalition arabe font plus de 20 morts au Yémen
    Yémen: 50 tués en trois jours de combats près de la frontière saoudienne
    L’Arabie saoudite intercepte un nouveau missile tiré par les Houthis depuis le Yémen
    Tags:
    accord de paix, négociations, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik