International
URL courte
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)
15442
S'abonner

Après l’expulsion de 23 diplomates russes par Londres, Moscou prendra des mesures de rétorsions en expulsant, à son tour, des diplomates britanniques, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Moscou se dit prêt à expulser des diplomates britanniques, répondant ainsi à l'expulsion de 23 diplomates russes par Londres sur fond de tensions autour de l'affaire de l'empoisonnement de l'ancien officier du GRU, Sergueï Skripal, et de sa fille.

«Bien sûr, nous les expulserons», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors de la conférence de presse à l'issue de négociations entre les ministres des Affaires étrangères des pays garants de la trêve en Syrie, qui se déroulent ce vendredi à Astana.

Par ailleurs, il n'a pas précisé le nombre de diplomates britanniques qui seraient concernés.

Plus tôt, il a été communiqué que malgré de multiples demandes de Moscou, le Royaume-Uni ne lui transmettra pas d'échantillons de la substance utilisée pour l'empoisonnement de Sergueï Skripal, et de sa fille.

Le 11 mars, la Première ministre britannique Theresa May a accusé la Russie d'implication dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations. Qualifiant l'affaire de «provocation», la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a de son côté estimé que les propos de la Première ministre britannique étaient un «cirque en plein parlement».

Mercredi, elle a expulsé 23 diplomates russes du pays et a suspendu tous les contacts bilatéraux de haut niveau avec la Russie.

Dossier:
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)

Lire aussi:

Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Tags:
crise diplomatique, diplomates, expulsions, empoisonnement, Sergueï Lavrov, Sergueï Skripal, Moscou, Londres, Royaume-Uni, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook