Ecoutez Radio Sputnik
    Ghouta orientale

    70% des territoires auparavant contrôlés par les radicaux dans la Ghouta libérés

    © AFP 2018 Ammar SULEIMAN
    International
    URL courte
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
    12530

    Dans la Ghouta orientale, les forces gouvernementales syriennes ont libéré 70% de la zone qui avait été précédemment sous le contrôle de groupes d’extrémistes, a déclaré le commandement de l'armée.

    L'armée syrienne a annoncé avoir chassé les groupes radicaux de 70% des territoires de la Ghouta orientale et a également appelé les habitants qui restent dans cette banlieue de Damas à sortir des zones contrôlées par les extrémistes. Les troupes ont repris le contrôle des pans de territoires, de plusieurs villages et localités, a précisé le commandement de l'armée dans un communiqué.

    Les forces syriennes ont assuré le retrait de la Ghouta de plusieurs centaines de civils qui ont été utilisés par les radicaux comme un bouclier humain, selon le communiqué.

    Précédemment, il a été signalé que la localité de Jisrine, dans la Ghouta, a été reprise par les forces gouvernementales.

    La situation humanitaire dans la Ghouta orientale s'est aggravée ces dernières semaines. La résolution 2401 adoptée par l'Onu exige que les parties en conflit cessent les affrontements et assurent une trêve humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien, mais les extrémistes continuent leurs pilonnages, témoigne le Centre russe pour la réconciliation.

    Plus de 40.000 civils sont sortis jeudi 15 mars de la Ghouta orientale, selon l'ambassadeur syrien auprès des Nations unies Bachar Jaafari. À l'heure actuelle, quelque 400.000 personnes restent dans la Ghouta orientale.

    Ghouta orientale
    © Sputnik .
    Ghouta orientale
    Dossier:
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

    Lire aussi:

    L'armée syrienne reprend le contrôle de la localité de Jisrine dans la Ghouta
    Plus de 44.000 civils ont quitté la Ghouta orientale
    Un quartier résidentiel à Damas pilonné, trois blessés
    Tags:
    radicaux, extrémistes, lutte anti-extrémiste, libération, armée, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik