Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou: l'Ukraine n'est pas un pays civilisé si elle bloque l'accès à l'ambassade russe

    © Sputnik . Ekaterina Tchesnokova
    International
    URL courte
    21473

    Le ministère russe des Affaires étrangères a commenté la décision de Kiev d'interdire l'accès des citoyens russes résidant en Ukraine à l'ambassade et aux consulats de Russie pendant la présidentielle du 18 mars.

    La décision de Kiev d'interdire l'accès des citoyens russes résidant en Ukraine à l'ambassade et aux consulats de Russie pendant la présidentielle du 18 mars n'est pas digne d'un pays civilisé, d'après le ministère russe des Affaires étrangères.

    «La décision publiée le 16 mars par les autorités ukrainiennes qui entendent empêcher aux citoyens russes de se rendre à l'ambassade ou aux consulats de la Fédération de Russie le jour de la présidentielle est choquante. Ces actions sans précédent ne sont pas dignes d'un pays civilisé», a indiqué le ministère dans un communiqué.

    Le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov a annoncé vendredi sur Facebook que les forces de l'ordre du pays ne permettraient pas aux ressortissants russes se trouvant en Ukraine de se rendre à l'ambassade de Russie à Kiev ni aux consulats russes dans d'autres villes ukrainiennes pendant la présidentielle russe du 18 mars.

    «Nous espérons que l'Onu, l'OSCE et d'autres structures internationales influentes adopteront une position de principe concernant les actions de Kiev», a noté le ministère.

    Kiev explique son interdiction par l'organisation du scrutin en Crimée. Cette république a adhéré à la Russie en mars 2014 suite à un référendum après un coup d'État en Ukraine, mais Kiev considère toujours la péninsule comme une partie de son territoire.

    Selon Moscou, les mesures prises par Kiev sont contraires à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires et au droit international, notamment à la Convention de 1950 de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

    Lire aussi:

    En Ukraine, la police interdit aux citoyens russes de voter
    Les Russes interdits de voter en Ukraine, l’Onu et l'OSCE vont-elles s’en apercevoir?
    «En 2018, vous pouvez voter le Président russe dans l'espace, mais pas en Ukraine»
    Tags:
    Présidentielle russe 2018, ministère russe des Affaires étrangères, Arsen Avakov, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik